Motricité,  Sensorialité

Laissons bébé marcher pieds nus

Les chaussures pour bébé sont tellement mignonnes que n’importe quel parent craquerait et en achèterait pour son enfant. certains parents pensent que les chaussures permettent de garder le pied au chaud et d’assurer son maintien postural. Pourtant, enfermer les pieds des jeunes enfants dans des chaussures n’est pas utile voir déconseillé. En effet, En portant des chaussures, le pied du petit est comprimé et ne peut pas grandir correctement.

Mais alors faut-il marcher pieds nus? Qu’est ce que cela apporte au bébé ?

Marcher pieds nus octroie aux enfants davantage de sensations pédestres. En favorisant ses sensations tactiles et en développant les capteurs sensoriels présents sous la plante des pieds, on améliore son équilibre et sa stabilité. La marche sera alors plus aisée et de meilleure qualité. En effet, la marche est la résultante des informations provenant en partie des pieds, des yeux et de l’oreille interne.

Si l’enfant a une bonne perception de ce qu’il se passe sous ses pieds, il pourra plus aisément ajuster sa posture, s’adapter aux contraintes environnementales, acquérir une bonne souplesse et le risque de chute sera diminué.

De plus, en touchant ses pieds, en jouant avec, l’enfant prend conscience des différentes parties de son corps et des limites qui le constituent. Plus le bébé expérimente son corps et plus il permet aux connexions synaptiques de son cerveau de se développer.

Les chaussures peuvent être portées pour se protéger des dangers présents au sol mais elles ne doivent en aucun cas jouer un rôle dans le maintien de la cheville. Maintenir la cheville pourrait en effet nuire au travail de musculation du pied et l’empêcher de sentir et de bouger. En tant qu’adulte, nous pouvons nous mettre à la place du tout petit en nous imaginant marcher avec des chaussures de ski.

La solution : ne pas chausser l’enfant avant qu’il ne sache marcher et surtout de le laisser marcher sur des surfaces variées pour développer ses récepteurs tactiles situés sous la voûte plantaire : pelouse, sable, parquet, carrelage, moquette, tapis…

Ses pieds vous diront merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *