A propos

En tapant « psychomotricité » sur google, j’obtiens 1 440 000 résultats et en tapant « psychomotricien », j’en obtiens 1 810 000, et tout cela, en moins de 2 secondes. Pour une profession dont le diplôme d’état est reconnu depuis seulement 45 ans, on peut dire que les psychomotriciens sont bien volubiles.

Dans la pratique, c’est surtout notre corps qui s’exprime mais ça, nous aurons bien des occasions d’en reparler plus loin.

Je souhaiterais d’abord vous parler de mypsychomot et du pourquoi de ce site.

Mypsychomot a pour vocation d’accompagner les parents et les professionnels dans l’éducation, la prévention et la rééducation des enfants et adolescents en leur proposant des soins en psychomotricité.

En quelques mots, qu’est-ce que la psychomotricité ?

Elle est une discipline paramédicale intégrant certains aspects de la médecine, de la psychologie et de la pédagogie. Il s’agit d’une approche corporelle globale prenant en compte les interactions entre le psychisme (émotions, compréhension, imagination, intention, inconscient) et la motricité (variations du tonus, postures, mouvements) afin de permettre au sujet de s’adapter de façon souple et harmonieuse à son environnement.

Le principe de la psychomotricité avec les enfants pourrait se résumer par l’adage suivant : « c’est en faisant qu’on apprend ».

Le moteur de la psychomotricité est de considérer que l’enfant se construit dans la mobilité qui est, elle même portée par la relation.

Mypsychomot a pour mission de faire connaitre la psychomotricité et ses bienfaits à tout ceux qui, à un moment de leur vie, pourront en profiter un peu, beaucoup, passionnément, à la folie.

Mypsychomot n’a pas seulement été pensé et crée pour transmettre des connaissances et léguer des conseils pratiques, mais a bien l’intention aussi d’interagir avec ses lecteurs en leur offrant un espace d’échanges personnalisés. En quelques mots, ce site internet cherche à valoriser des valeurs de partage, de bienveillance et d’empathie pour ainsi rendre hommage à la psychomotricité en intégrant pleinement sa dimension humaine.